logo03
Union Nationale de Défense du Commerce Ambulant

  • Redynamiser les marchés : la volonté existe chez certains.

      Redynamiser les marchés - la volonté existe chez certains. Depuis quelque temps, on ne peut que constater une détérioration générale du commerce, la crise aidant nous assistons à une désertification importante des marchés. Trop de fois, on entend dire : "qu'il n'y a plus d'avenir sur les marchés "... Read More
  • 1

 

Redynamiser les marchés - la volonté existe chez certains.

Depuis quelque temps, on ne peut que constater une détérioration générale du commerce, la crise aidant nous assistons à une désertification importante des marchés.
Trop de fois, on entend dire : "qu'il n'y a plus d'avenir sur les marchés "...

Heureusement la motivation existe encore chez certains, un des plus beaux exemples nous l'avons découvert auprès d'un de nos affiliés exploitant un commerce de boulangerie-pâtisserie.
Originaire de Bavikhove  (une entité de la ville de Harelbeke, en province de Flandre-Occidentale), notre ami Frank Vansteenkiste ne cesse de rechercher les moyens tendant à fidéliser ses clients.
C'est après avoir roulé 125 kilomètres chaque matin qu'il arrive tout sourire sur les marchés de Charleroi. 

 interv2 2

AF : Nous avons souvent l'occasion de discuter ensemble, mon plaisir est de toujours constater ton optimisme. D’où tires-tu cette motivation ?

FV. Aimer son métier apporte déjà 50 % de motivation, bien le faire te procure de bons résultats, ceux-ci font le reste et te motivent encore plus pour persévérer.

AF : Combien de marchés toi et tes équipes fréquentez-vous ?  en Flandre en Wallonie.

FV. 6 camions se déplacent journellement pour couvrir 28 marchés par semaine soit 18 en Wallonie et le reste en Flandre, j’ai une boulangerie a l’entrée du magasin Molécule .  

AF : La morosité constatée par ici, est-elle aussi forte en Flandre ?

FV. Partout il y a des personnes pessimistes moi je dis : "soit positif et tu reçois du positif". 

AF : A Gilly, vous avez lancé à 4 commerçants, une campagne de carte de fidélité donnant droit à des essuies. Pourquoi une si pauvre participation?

FV. Le but de cette promotion est d'attirer les clients sur le marché, ce ne peut être que bénéfique pour tous les commerçants. Vu l'urgence  seulement 3 (alimentation) ont adhéré à mon idée.La prochaine action se fera avec tous les commerçants qui veulent y participer, j'espère qu'au vu de la réussite de la première action, ils seront nombreux à nous rejoindre.

 


AF : Ta dernière trouvaille, le pain célibataire..... à 1 euro !

FV.  Les grandes surfaces ne peuvent être les seules à faire des promotions.J'ai donc songé à fabriquer un pain d’une haute qualité au prix d’un euro pour attirer les clients. En ces temps de crise, ils profitent d'un prix démocratique.

Le nom PAIN CELIBATAIRE d'un poids de 600 grs, convient parfaitement aux célibataires, c'est le juste milieu entre un grand et un petit pain.
Je distribuais de la publicité le matin, j'ai du arrêter ne pouvant plus répondre à la demande. La preuve qu'il faut essayer !

 

 

AF : Comment vois-tu l'avenir des marchés ?

FV.  Les marchés existent depuis des siècles et ça durera encore des siècles si nous soignons notre propre commerce et la qualité de nos produits.


Et puis rien de mieux que le marché sous le soleil.

M

e

n

u

 

Nos autres Articles...